Des avions qui espionnent les cellulaires des citoyens américains !

1759 0
Black box

Publié le 3 décemebre 2014

Christophe, finissant en criminologie

Un titre sensationnaliste vous direz. Mais, si l’on s’en fit aux sources anonymes du Wall Street Journal, c’est tout de même ce qui se passe !

Si très peu d’information est disponible sur les services de renseignements qui surveillent les criminels de façon « secrètes », voilà une nouvelle majeure. Selon le Wall Street Journal, les autorités américaines espionneraient le contenu des cellulaires des citoyens à partir d’avions (dans l’objectif d’observer et de localiser des criminels, bien sûr!).

Comment procède-t-il ? Les avions imitent des tours téléphoniques à partir de boîtiers électroniques auxquels les téléphones cellulaires se connectent.

Comment s’assurent-ils que les cellulaires se connectent bien à l’avion (ou plutôt au boîtier) ? Habituellement, les cellulaires se connectent à la tour qui affiche le meilleur « signal ». Les avions seraient capables de s’afficher comme « la meilleure tour téléphonique » disponible, assurant ainsi que les cellulaires s’y connectent.

C’est à partir de ce moment que les boîtiers ont accès au data des cellulaires. Qu’est-ce qu’on entend par data ? Pratiquement toutes informations codifiées qui sont sur les cellulaires. Et c’est ici que ça devient un peu douteux en termes de libertés individuelles. On suppose que ces boîtiers collectent des informations sur des citoyens ordinaires. Il n’y a forcément pas un filtre du genre « non ne collecte pas ces données, ce n’est pas un criminel ». Par contre, gardez en tête que le data n’est pas observable directement, il doit être décodée.

Toujours selon le Wall Street Journal, on estime que des dizaines de milliers de citoyens seraient présentement touchés par ces avions. On suppose qu’au moins cinq aéroports des États-Unis opèrent ce genre de service.

Et dans tout ça, est-ce que les téléphones cellulaires « ont du réseau » ? Oui. C’est la « beauté » technologique de ces boîtiers. Ceux-ci redirigent les téléphones cellulaires vers les tours les plus proches, selon leurs fournisseurs.

Mais, bon si l’on oublie tous ces débats de libertés individuelles, c’est beau de voir ce qui se fait technologiquement… quand tu as le budget des services de sécurité américains.

About The Author

Pas de commentairedans "Des avions qui espionnent les cellulaires des citoyens américains !"

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *